Archives de catégorie : Démarches religieuses

Funérailles

Lorsque vous êtes touché par un décès, prenez contact avec le prêtre ou une personne-relais. Vous trouverez les adresses dans la rubrique « Coordonnées » afin de fixer la date de la préparation des obsèques et les funérailles.

La préparation des funérailles permet de parler du défunt, de confier sa douleur, de se sentir soutenu, d’être écouté et aussi d’écouter les différents membres de la famille qui ne vivent pas tous le deuil de la même manière.

La famille échange avec le curé qui vous accueille.

Au cours de la rencontre, on aborde les points suivants :

  • la personnalité du défunt et les circonstances de son décès
  • le sens que l’on veut donner à la cérémonie en tenant compte de l’assemblée
  • le choix des textes
  • les intentions de prières pour la prière universelle
  • les chants et la musique
  • la participation des proches (lecture des textes, rite de la lumière)
  • un témoignage sur le défunt.

Ainsi, celui qui célébrera les obsèques apprend à connaître le défunt et la cérémonie deviendra unique et personnalisée. Pour cela, chaque famille peut choisir en accord avec le célébrant de lire un poème ou un texte cher au défunt ou donnant du sens à l’évènement, de faire écouter un morceau de musique qu’il aimait, d’apporter un objet symbolique, etc.

Messe de funérailles ou bénédiction ?

Vous vous posez cette question !

La bénédiction a toujours la même qualité : elle exprime toujours le respect et l’accueil fraternel du défunt.

Lorsqu’il y a une messe, cela veut dire qu’au cours de la bénédiction, on va ajouter la célébration de l’eucharistie, c’est-à-dire la fraction du pain et la communion à l’hostie.

En effet, les chrétiens qui sont pratiquants ont l’habitude de se rassembler le dimanche pour fêter la résurrection de Jésus. Ainsi la messe est ordinairement célébrée lorsque le défunt était pratiquant. Lorsque très peu de membres de la famille sont pratiquants, il vaut mieux célébrer la bénédiction.

Sacrement des malades

Célébration du Sacrement des Malades

Prochaine célébration du Sacrement des Malades

La célébration du Sacrement des Malades aura lieu:

À l’Ascension, le jeudi 02 juin 2011
à 10 heures en l’église paroissiale de Saint Alban à Montreux-Vieux.

Pourquoi ce sacrement?

Le chrétien atteint par la maladie ou avant une intervention chirurgicale partage la condition de tout homme, mais il cherche à trouver dans sa foi:
– le courage de lutter contre la souffrance et la maladie,
– la force de continuer à aimer, encore et toujours,
– la lumière qui lui permettra d’être en paix avec Dieu et avec lui-même,
– la grâce de garder confiance en Dieu et de pouvoir vivre dans cette épreuve une proximité toute spéciale avec le Christ.

C’est donc une promesse et une force de vie que ce sacrement veut donner.

Un sacrement pour qui?

Ne confondons plus le sacrement des malades avec l’extrême-onction.
Le sacrement des malades est pour les malades de tous âges, pour ceux qui vont subir une opération chirurgicale et pour toutes les personnes âgées dont les forces déclinent, même si aucune maladie grave particulièrement n’a été diagnostiquée chez elles.
Ce sacrement peut être reçu plusieurs fois. Il fait appel à la foi et non à la magie.
On peut donc le demander tout au long de l’année, en s’adressant directement au prêtre:

Monsieur le Curé Piotr KOPITZARA
1, rue de l’Eglise
68210 Traubach-le-Haut
Téléphone: 03 89 25 88 83

Il peut aussi être demandé par l’intermédiaire d’un ou d’une visiteur(se) de malades ou d’une personne relais.

Responsable des Visiteurs de Malades

Nos deux communautés de paroisses, celle de «Sainte Marie du Pays de Montreux» et «Saint Éloi sur le Val du Traubach», proposent de vivre ce sacrement dans le cadre d’une messe dominicale en s’ppuyant alors sur la prière de tous les chrétiens rassemblés.
La célébration du sacrement des malades et des personnes âgées a lieu:

– le jour de l’Ascension dans la communauté de paroisses «Sainte Marie du Pays de Montreux»

– le premier dimanche du mois de Mai dans la communauté de paroisses de «Saint Éloi sur le Val du Traubach